Gabarit image a la une

La Pente et Côte 2016

Petit debrief de la 15ème édition de la Pente et Côte de Bourgueil, par Mika.

Réveil matinale pour 1h30 de route pour atteindre de l’autre côté de la Loire le bas des coteaux de Bourgueil.

Arrivé sur le parking d’Hyper U un peu à la bourre, je rate le départ groupé de quelques minutes. Donc départ pour le Raid un peu speed, on parcours quelques ruelles pour vite se retrouver au pied des vignes … la meute est là ! … elle serpente entre les vignes sur plusieurs centaines de mètres.

De la vigne forcément

De la vigne forcément

Après avoir doublé plusieurs groupes de coureurs, je décide de ralentir un peu… Il reste encore 70 km ! … On atteint les premiers bois, les premiers singles. Un vrai régal !

Premier ravito après 20 km environ et une petite incursion en Maine et Loire. Il ne fallait pas oublier le gobelet fourni par l’organisation dans le petit sac au départ, car il n’y en avait pas sur les ravitos des circuits. Je repars vite car un gros groupe arrive.

Avec la plaque de cadre

Avec la plaque de cadre

Après quelques centaines de mètres bifurcation : à gauche 100 et 120 km, à droite 80. Comme prévu ce sera à droite.
Une heure dans les bois et chemin sans voire âme qui vive avant de retrouver les côteaux au dessus de Bourgueil et les petits circuits. Un nouveau ravito où la Band’Ananas fait résonner les cuivres autour d’un ravito bien garni (3:55). En plus des oranges, chocolats et pattes de fruit traditionnelles, quelques rondelles de saucissons et des bouchées de pain rillettes ou fromage de chèvre se glissées. C’est reparti, du bois, du single à nouveau et auxquels viennent s’ajouter des côtes un peu grasses.

Du St Nicolas en préparation

Du St Nicolas en préparation

De nouveau seul sur plusieurs kilomètres, un petit groupe me rattrape et une flèche manquée dans le bas du descente un peu rapide auraient pu raccourcir le circuit de 15 ou 20 km et faire sauter un magnifique bois technique (et la spéciale très technique juste avant 4km avec D+ 150 … que je ne l’ai pas prise !) avec pour commencer une longue grimpette (4:45 sur la vidéo) puis après quelques singles sur le haut, des grosses descentes technique (à 5:16, que je ferais à pieds) avant d’atteindre des plus petites que j’essaierais de faire avec plus ou moins de succès (voir à 5:30).

après quelques liaisons routières (assez rare pour le signaler) nous retournons dans les vignes sur les hauteurs de Bourgueil pour enfin finir le Raid avec 80km au compteur et 5h44 de roulage.

La récompense de fin de course

La récompense de fin de course

Lavage des vélos au pied d’une borne à incendie (7:45 _ bonne idée pour la pression !), sandwich enfilé … une bière et quelques cuvée locale AVEC MODERATION ! puis retour à la maison.

belle journée dans une rando bien organisé, bien fléché … à refaire avec d’autres MOTIVES !!

Mickaël