à la une

La Merventaise – Mervent (85)

La Merventaise – dimanche 18 juin 2017 – Mervent (85) – retranscrit par Mimi

 Clem & Mimi au départ de La Merventaise accompagné de la Team Moustache (Didius et Ange-Michel).

Nous cochons tous 60km sur le bulletin d’inscription … c’est parti !

 

Descente tranquille jusqu’au Lac, la route Touristique puis, parce qu’on n’est pas des touristes, le chemin des Combes Noires à Ecoutard … On sait pourquoi on est venu maintenant !

Du roulant nous fait traversé La Chauvière, Les Ouillères et la Citardières.

6km de descente (ou presque) nous emmène sur le bord la Mère via le ruisseau des Verreries …

IMG_1822c

Maintenant faut remonter pour arriver au 1er ravito sur la parking au bout de la route Forestière de Pierre Blanche.

Une succession de montée et descente nous rapproche du ruisseau de Verreries pour atteindre un des parties hautes du circuits avant de rejoindre La Mère.

Comme des moutons nous manquons un croisement et nous retrouvons perdu avec une douzaine d’autres personnes dans une partie du bois. Nous en ressortons un peu plus en amont de ce que nous venions de faire.

On ouvre bien les yeux et retrouvons le bon carrefour.

On longe La Mère puis remontons sur le haut de la forêt par l’allée du Douard … avant de redescendre au bord de La Mère au pont du Diet en empruntant d’abord une partie de l’allée Forestière de la Belle Cépée.

IMG_1823c IMG_1825c

Les Essarts, la rue des Minières … une bière ? non pas le temps ! … l’allée du Puy Brunet puis celle la Jaubretière.

On arrive, suite à des chemins assez roulant, au-dessus du barrage de Pierre Brune. Un petit sentier nous fait rejoindre le deuxième ravito. 30ème km.

Une boucle à l’ouest de Bourneau, puis on coupe l’allée du Lac et celle de Puy Brunet.

Après l’allée du Palleneau, nous loupons une flèche à droite … dommage çà descendait bien, faut remonter !

Le Poiron, la route forestière du Cor de Chasse puis la descente à travers les bois vers La Vendée … 42ème km : mes jambes sont lourdes. Clem en pleine forme suit Didius, Ange-Michel entre les deux.

L’allée Forestière de Brûleau puis celle de Balingue, nous rejoignons de nouveau La Vendée aux abords du barrage … Je suis mort ! … je continu quand même mais les raidillons ce font à pieds, Ange-Michel aussi.

Plus d’eau pour moi, heureusement un bénévole en 4×4 nous ravitaillent.

On repart vers Les Essarts, on longe La Mère … pause photos !

IMG_1833c IMG_1835c IMG_1832c

L’arrivée est proche … la bière aussi.

60km

D+ 1138m

IMG_1836c

Le Relive

La Vidéo